Liebeslieder Walzer / Concert

Nouveau repertoire en concert pour Les Metaboles : les Liebeslieder Walzer de Johannes Brahms, l’une de ses œuvres les plus populaires ecrite en 1869 et 1874 pour piano a quatre mains et chœur. 

Derriere Brahms le titan, ambitieux heritier de Beethoven et Schumann, se tient aussi l’un des plus grands compositeurs pour le chœur, observateur complice des coutumes viennoises.

Chants d’amour au rythme de danse, ces Liebeslieder Walzer expriment tour a tour le desir, la nostalgie, le chagrin, l’amusement dans le dialogue des cœurs. Le programme a été créé avec Yoann Héreau et Edoardo Torbanielli, spécialiste de l'interprétation sur piano d'époque, pour être au plus proche du son qu'avait en tête le compositeur. A ce recueil emblematique, Leo Warynski joint plusieurs joyaux de l’art vocal brahmsien, ou brillent les couleurs de ses Metaboles. 

Projet co-produit par la Fondation Royaumont (dans le cadre de la résidence des Métaboles 2019-2021) et soutenu par la Fondation Bettencourt-Schueller

Liebeslieder Walzer

Johannes Brahms


Danses hongroises 1 et 2 WoO 1 pour piano à quatre mains
Kanons opus 113
2 quartette opus 112a
Weltliche Gesänge opus 42 pour chœur
Drei quartette opus 31
Valses 1, 4 et 5, 15 et 16 opus 39 pour piano à quatre mains
LiebesliederWalzer opus 52 pour voix et piano à quatre mains


Les Métaboles (8 chanteurs)
Yoan Héreau et Edoardo Torbianelli, piano
Léo Warynski, direction

2021

mai

Vendredi 21 mai 2021Liebeslieder WalzerFloréal musical d'Epinal

Derrière Brahms le titan, ambitieux héritier de Beethoven et Schumann, se tient l’amoureux de la voix, l’observateur complice des coutumes viennoises. C’est celui-ci qui compose des valses pour piano à quatre mains et ensemble vocal, à destination des amateurs. Chants d’amour au rythme de danse, ces Liebeslieder Walzer expriment tour à tour le désir, la nostalgie, le chagrin, l’amusement dans le dialogue des cœurs. À ce recueil emblématique, Léo Warynski joint plusieurs joyaux de l’art vocal brahmsien, où brillent les couleurs de ses Métaboles.

Les Métaboles
Yoan Héreau et Edoardo Torbianelli, piano
Léo Warynski, direction musicale

mars

Vendredi 5 mars 2020Liebeslieder WalzerSalle Cortot - Paris

Derrière Brahms le titan, ambitieux héritier de Beethoven et Schumann, se tient l’amoureux de la voix, l’observateur complice des coutumes viennoises. C’est celui-ci qui compose des valses pour piano à quatre mains et ensemble vocal, à destination des amateurs. Chants d’amour au rythme de danse, ces Liebeslieder Walzer expriment tour à tour le désir, la nostalgie, le chagrin, l’amusement dans le dialogue des coeurs. À ce recueil emblématique, Léo Warynski joint plusieurs joyaux de l’art vocal brahmsien, où brillent les couleurs de ses Métaboles.

Les Métaboles
Yoan Héreau et Edoardo Torbianelli, piano
Léo Warynski, direction musicale

2020

novembre

Dimanche 15 novembre 2020Liebeslieder WalzerCité musicale de Metz
16h

Derrière Brahms le titan, ambitieux héritier de Beethoven et Schumann, se tient l’amoureux de la voix, l’observateur complice des coutumes viennoises. C’est celui-ci qui compose des valses pour piano à quatre mains et ensemble vocal, à destination des amateurs. Chants d’amour au rythme de danse, ces Liebeslieder Walzer expriment tour à tour le désir, la nostalgie, le chagrin, l’amusement dans le dialogue des coeurs. À ce recueil emblématique, Léo Warynski joint plusieurs joyaux de l’art vocal brahmsien, où brillent les couleurs de ses Métaboles.

Les Metaboles
Yoan Héreau and Edoardo Torbianelli, piano
Léo Warynski, direction musicale

Information et réservation sur le site de la Cité musicale de Metz

Mercredi 11 novembre 2020Liebeslieder WalzerMusée Würth - Erstein, Alsace
20h

Derrière Brahms le titan, ambitieux héritier de Beethoven et Schumann, se tient l’amoureux de la voix, l’observateur complice des coutumes viennoises. C’est celui-ci qui compose des valses pour piano à quatre mains et ensemble vocal, à destination des amateurs. Chants d’amour au rythme de danse, ces Liebeslieder Walzer expriment tour à tour le désir, la nostalgie, le chagrin, l’amusement dans le dialogue des coeurs. À ce recueil emblématique, Léo Warynski joint plusieurs joyaux de l’art vocal brahmsien, où brillent les couleurs de ses Métaboles.

Les Métaboles
Yoan Héreau et Edoardo Torbianelli, piano
Léo Warynski, direction musicale

Information et réservation sur le site du Musée Würth

septembre

Dimanche 20 septembre 2020Liebeslieder WalzerAbbaye de Royaumont - Asnières-sur-Oise
15h30

Derrière Brahms le titan, ambitieux héritier de Beethoven et Schumann, se tient l’amoureux de la voix, l’observateur complice des coutumes viennoises. C’est celui-ci qui compose des valses pour piano à quatre mains et ensemble vocal, à destination des amateurs. Chants d’amour au rythme de danse, ces Liebeslieder Walzer expriment tour à tour le désir, la nostalgie, le chagrin, l’amusement dans le dialogue des cœurs. À ce recueil emblématique, Léo Warynski joint plusieurs joyaux de l’art vocal brahmsien, où brillent les couleurs de ses Métaboles.

Les Métaboles
Yoan Héreau et Edoardo Torbianelli, piano
Léo Warynski, direction musicale