Mysterious Nativity / concert

Mysterious Nativity


Vytautas Miškinis, O salutaris hostia
Dimitri Tchesnokov, Three Sacred Songs opus 43 & Ave verum corpus opus 67 
Alfred Schnittke, Three Sacred Hymns 
Arvo Pärt, Magnificat & Salve regina
Georgy Sviridov, Mysterious Nativity & Sviatyï Boje
Petr Eben, Moto Ostinato


Les Métaboles (16 à 24 chanteurs)
Denis Comtet, orgue
Léo Warynski, direction musicale

Du compagnonnage qui unit Les Métaboles au compositeur Dimitri Tchesnokov est né le programme du disque Mysterious Nativity, sorti en 2014 chez Brillant Classics et à l’origine de ce concert. L'aspect extrêmement hiératique que prend la sonorité du chœur dans ce programme fait oublier que nous sommes en présence exclusive d'œuvres des XXe et XXIe siècles. Un programme à l’image des Métaboles, qui défend le répertoire choral de toutes les époques, en n'oubliant pas les chefs-d'œuvre récents peu connus en France. Ainsi la musique pour chœur de l'aîné des compositeurs, Georgy Sviridov – né presqu'avec la Révolution russe, en 1916 – extrêmement reconnue en Russie mais peu chantée en France, se trouve représentée avec son sublime Mysterious Nativity.

Les Three Sacred Songs de Dimitri Tchesnokov sont sa première œuvre pour chœur. Le compositeur d'origine russe avait à l'esprit les Three Sacred Hymns de son compatriote Alfred Schnittke, composés en 1984.

O Salutaris du lituanien Vytautas Miškinis est, hors de France, tout autant un classique du répertoire pour chœur, avec son saisissant effet incantatoire placé en son centre. L'incantation est au centre également du Sviatyï Boje de Sviridov.

Le Magnificat d'Arvo Pärt, de même que le De Profundis et le Salve regina, sont écrits dans le style qui a rendu le compositeur célèbre et que lui-même appelle « tintinabule ». Arvo Pärt souligne par là l'inspiration qu'a représenté pour lui le tintement des cloches qui, quand on analyse de près le spectre sonore qui s'y déploie, se compose, pour une seule hauteur audible, de consonances et de dissonances.

Parenthèse pour orgue seul au cœur du concert, le Moto ostinato du compositeur et organiste Petr Eben correspond au troisième mouvement de sa Musica dominicalis et illustre pas moins qu’une bataille entre le Bien et le Mal, chacun caractérisé par son propre thème. Celui du Mal, écrit dans un style improvisé, apparaît sous différentes formes et tonalités au cours de la pièce, et finit par l’emporter sur le Bien.

D’après le livret du disque Mysterious Nativity

Dans la presse...

"une époustouflante immersion dans la musique sacrée de l’ancien bloc soviétique"

DNA - Christian Wolff
 - Mysterious Nativity
08/10/2016

"Un disque bien beau (...) à conseiller à nos auditeurs"

France Musique, émission « En pistes » - Rodolphe Bruneau-Boulmier
 - Mysterious Nativity (CD)
12/03/2016

"die faszinierendste Vokalmusik-Veröffentlichung des Jahres"

Brillant Classics - du chroniqueur Sal
19/11/2014

En vente sur le site...

Mysterious Nativity

Mysterious Nativity, par l’ensemble vocal Les Métaboles, sous la direction de Léo Warynski.
CD enregistré en Novembre 2013 à la Chapelle Saint-Louis (Paris)
Direction Artistique et enregistrement : Jiri Heger

En savoir plus...
2018

juin

Samedi 16 juin 2018Mysterious NativityAbbaye Saint-Vincent de Nieul-sur-l'Autise
21h

Concert olfactif

Du compagnonnage qui unit Les Metaboles au compositeur Dimitri Tchesnokov est ne le programme du disque Mysterious Nativity, sorti en 2014 chez Brillant Classics et a l'origine de ce concert.

2016

octobre

Mardi 4 octobre 2016Mysterious NativityFestival Musica - Église Saint-Pierre-le-Jeune de Strasbourg

Œuvres pour chœur et orgue de Pärt, Sviridov, Miskinis, Tchesnokov...
Les Métaboles
Orgue
Léo Warynski, direction musicale