"les chanteurs donnent une vitalité galvanisante à l’ensemble"

04/07/2018
ResMusica - Michèle Tosi
Le jour juste avant l'océan

Cendo croise les univers dans le jour juste avant l'océan
C’est dans l’acoustique généreuse de l’église Sainte-Marie-Madeleine à Gennevilliers, ville où l’ensemble Multilatérale est en résidence, que Léo Warynski dirige en création mondiale "Le jour juste avant l’océan" de Raphaël Cendo, un Objet MusicalNon Identifié (OMNI), selon les termes du compositeur, qui met au centre du projet des textes du Barullo, « livre dodécaphonique » tout en saillies du dramaturge etscénographe hispano-argentin Rodrigo García.

La tâche de Léo Warynski est aussi délicate que bien assumée, au sein d’un univers oscillant entre contrainte et liberté, équilibre des forces et excès de son. Les chanteurs donnent une vitalité galvanisante à l’ensemble et l’énergie passe d’un ensemble instrumental à l’autre. Le titre de cet OMNI reprend celui de Bernard-Marie Koltès, "La nuit juste avant la forêt", dont Raphaël Cendo modifie les termes, préférant quant à lui filer la métaphore de la vague et de la submersion.