Les Métaboles, choeur vaillant

07/09/2019
Le Monde - Pierre Gervasonni
La résidence des Métaboles à Royaumont

Créé en 2010 par Léo Warynski, Les métaboles est un chœur de chambre qui s’inscrit dans le sillage d’Accentus, fondé deux décennies plus tôt par Laurence Equilbey. Cependant, comme son nom l’indique, la formation ne cesse de se métamorphoser pour s’adapter à divers types de répertoires. Constituée à l’origine d’une majorité de jeunes, elle compte aujourd’hui des chanteurs chevronnés – Marc Busnel ou Paul-Alexandre Dubois. Chacun est capable de se produire en soliste. Après avoir visité les mouvements du XXe siècle pour chœur a cappella, signés Poulenc ou Rachmaninov, et s’être investi dans de nombreuses créations telles que Papillon noir, l’opéra de Yann Robin, le chœur entame à Royaumont une résidence de trois ans. En attendant, un disque à paraître cet automne chez NoMadMusic viendra illustrer une quête de l’originalité (l’inattendu Murray Schafer en compagnie de Ravel et de Britten) qui n’est pas près de s’épuiser. « J’ai mille ans de répertoire devant moi » constate malicieusement Léo Warynski.